Etre ce nous sommes malgré tout !

L'éducation ne saurait être un pur produit de l'esprit. Elle est nécessairement réaliste si elle veut être utile, donc praticable dans la société où vit l'enfant. Une véritable éducation est une action concrète, sinon l'incitation à des attitudes concrètes, inspirée de la réalité socioculturelle et économique du monde de l'enfant. Le plus grand danger de la mondialisation est justement là: par la magie d'une communication fulgurante, l'autre (l'occident en général) impose finalement son modèle culturel (socioéconomique) sans que nous ayons assez de ressources pour résister objectivement. La conséquence est là, effarante et déroutante: une mentalité extravertie chez des jeunes généralement déconnectés de leurs réalités propres.

Comment alors construire un monde qui serait réellement le nôtre? Comment leur inculquer un citoyenneté positive, essentiellement basée sur l'enracinement d'abord avant l'ouverture? Un vrai défi pour l'éducation africaine!